Faut-il remplacer les humains par des machines ?

Hubots dans real humans

J’adore Real Humans ! Cette série, que l’on peut prendre comme une série de science-fiction, s’attaque en réalité à de vraies problèmes de société, comme la place des humains dans un monde ultra-libéral arrivé presqu’à saturation, le sexe entre les genres, l’esclavage, l’humanité, entre autres… C’est cette richesse qui rend la série passionnante au delà de son aspect fantastique, tout de même très limité. Mais une des questions qui domine dans la série et qui m’intéresse, c’est : les hommes pourront-ils confier toutes les tâches ingrates à des robots et le travail pourra-t-il être entièrement effectué par ceux-ci ? Et si c’est vrai, que nous restera-t-il à nous les vrais humains à faire ?

Depuis les débuts de la robotisation dans les années 80 jusqu’à aujourd’hui, d’immenses évolutions ont eu lieu, car de plus en plus de choses ont été automatisés. De plus en plus de tâches, de métiers (que l’on appelle gentiment les petits métiers) ont peu à peu disparu et ont été remplacés par des processus industriel et, qui dit processus industriel, dit mécanisation, dit disparition de l’être humain. Il n’y a qu’à voir autour de vous. Plus de pompistes dans les stations services. Plus de conducteur dans les métros. Plus de caissières dans les supermarchés. Plus d’ouvriers dans les usines. Plus de cuisinier dans les chaînes de restauration rapide. Partout où passe le libéralisme (et il passe désormais à peu près partout), sa tendance naturelle étant à l’optimisation des processus de productions et à leur rentabilisation, dès que c’est possible, l’humain est remplacé par des machines.

On peut le voir de deux manières. Positive, les tâches les plus ingrates sont réservées aux machines. Négative, que fait-on des gens qui autrefois remplissaient ces tâches ?

La question mérite d’être posée, dans un contexte de chômage massif et même au delà. Jusqu’à quel point peut-on continuer à rationaliser ? A quel moment commençons-nous à déshumaniser ?

Je vous laisse sur cette réflexion pour aller profiter de mon weekend.

Publicités

A propos Abstract Specis

Sketches, drawings, etc.
Cet article, publié dans Réflexions, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s