L’Ecluse

Vue de l'Ecluse sur la Deûle à Lambersart

Sur l’écluse, je regarde passer les péniches. Ces grandes barges nonchalantes. Comme d’immenses mammifères, sous l’eau jusqu’aux épaules, elles cheminent lentement le long des canaux, le ventre plein de marchandises. Ferraille, minerai, gaz ou liquide. Elles sont les reliques d’un temps, d’un âge lent. Un souvenir d’antan. Et je me plais à imaginer qu’un jour, je coule, comme elles, des jours tranquilles le long du fil fragile des ans inscrits encore à mon solde.

Publicités

A propos Olivier Sauvage

Entrepreneur, blogueur, mes pensées n'engagent que moi
Cet article a été publié dans Croquis, Galerie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s