4 conseils épatants pour ne pas déranger votre entourage avec votre téléphone

Heureux possesseur d’un smartphone, vous êtes de ceux, incapables de vous refréner, lorsqu’il s’agit de répondre à un mail, à un coup de téléphone de votre grande tante ou que l’envie d’exploser votre score à votre jeu préféré vous prend, même dans les moments les plus importuns. Pas de panique ! Ces 4 conseils vous aideront à vivre pleinement votre addiction au téléphone tout en préservant la tranquillité de votre entourage.

Vous ne pouvez pas vous empêcher de lire vos emails ou de téléphoner au volant

Mesdames, ne vous laissez pas intimider par d'outrecuidants conducteurs. Gardez toujours votre calme, souriez et indiquez au moyen de vos warnings que vous êtes en conversation téléphonique

Mesdames, ne vous laissez pas intimider par d’outrecuidants conducteurs. Gardez toujours votre calme, souriez et indiquez au moyen de vos warnings que vous êtes en conversation téléphonique

Pouvoir lire ses mails ou téléphoner dans sa voiture est très pratique et permet de mettre à profit les temps morts comme un arrêt à un feu ou un ralentissement dans un embouteillage. Mais cela ne doit pas vous empêcher de penser aux autres usagers de la route. Afin de bien les avertir de votre comportement dangereux, signalez-le poliment aux voitures derrières vous, en allumant vos faisant clignoter vos feux de détesse, voire en faisant battre votre essuie-glace arrière (si vous en avez un). Ainsi vous pourrez continuer à lire vos emails en toute bonne conscience- même en roulant – et aussi faire montre d’une courtoisie que les autres sauront apprécier.

Vous recevez un appel au cinéma pendant une scène d’émotion intense

Le mieux, c'est si tout le monde téléphone. Personne ne se rendra compte du dérangement.

Le mieux, c’est si tout le monde téléphone. Personne ne se rendra compte du dérangement.

Pas de soucis. Excusez-vous poliment du son de votre sonnerie (« I will survive » remixé en midi avec des effets de vocoder, réglé à fond parce que vous travaillez habituellement en milieu sonore) en soulevant votre chapeau (si vous en avez un) et expliquez calmement aux autres spectateurs que vous allez immédiatement mettre un terme à cet impondérable afin de ne pas les déranger. Par politesse, toutefois, prenez le temps de répondre à la personne vous appelant afin, elle aussi, de la prévenir de votre action. La politesse, c’est une question de bon sens.

Vous jouez à Candy Crush en réunion

Dialogue au parlement européen. "Tu me prêtes ton iPad, dis ? Tu me le prêtes ? - Ta gueule, j'ai pas fini ma partie."

Dialogue au parlement européen.
« Tu me prêtes ton iPad, dis ? Tu me le prêtes ?
– Ta gueule, j’ai pas fini ma partie. »

S’ennuyer profondément en réunion est normal. Avouez que les Power Point de votre collègue n’ont rien de folichon et que, franchement, la progression du chiffre d’affaire de la société qui vous emploie, vous vous en foutez royalement. Autant ne pas perdre son temps et l’utiliser à meilleur escient. Un bon Candy Crush est exactement ce qu’il vous faut. Mais afin de ne pas déranger ceux qui travaillent, quelques précautions s’imposent.

  • Mettez un casque (choisissez un modèle confortable afin d’être bien isolé du reste de la salle)
  • Jouez calmement en ne remuant que les oreilles. Les gens n’aiment pas les gestes brusques qui provoquent une sorte d’agitation bizarre pendant qu’ils parlent
  • Sortez crier dehors quand vous explosez votre score

Un importun vous demande de mettre un terme à votre conversation pendant que êtes au téléphone avec votre grand-mère à moitié sourde dans le TGV Paris-Lille bourré à craquer de cadres sups qui se contrefichent (et c’est bien égoïste de leur part) des problèmes d’arthrite de la susdite grand-mère

Ne laissez personne vous importuner, fût-ce un jeune paltoquet en uniforme. Montrez-lui qui est le patron (c'est vous).

Ne laissez personne vous importuner, fût-il en uniforme. Montrez-lui qui est le patron (c’est vous).

Restez calme. La politesse, contrairement à ce que vous auriez pu croire, n’est pas l’apanage de tous. Levez-vous, ne raccrochez pas, prévenez votre grand-mère de ne pas s’inquiéter, toisez du regard l’importun, foudroyez-le de ce même regard, et demandez lui d’aller voir dans la voiture bar si vous y êtes. Si votre interlocuteur fait toujours mine de vouloir mettre un terme à votre conversation avec votre aïeule adorée, envoyez lui un soufflet dont il se souviendra jusqu’à sa mort et continuez à voix haute votre conversation. On va pas se laisser emm… tout de même !!!

Conclusion

Bien sûr, il ne tient qu’à vous d’imaginer d’autres petites astuces qui vous mettront en conformités avec les règles les plus élémentaires de la politesse. N’hésitez pas à les partager ici.

Votre éminent serviteur,

Jean Revello

Rédacteur en chef

Publicités

A propos Olivier Sauvage

Entrepreneur, blogueur, mes pensées n'engagent que moi
Cet article, publié dans Non classé, Style de vie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s