Le découpeur de Tronchon enfin démasqué ?!

Kevin Teufla, notre stagiaire

Kevin Teufla, notre stagiaire

Par Kevin Teufla, stagiaire (tous ses articles)

A Tronchon, on ne dort plus la nuit depuis que le découpeur rôde (lire notre compte-rendu précédent). En moins, d’une semaine, ce sont déjà deux octogénaires qui ont disparu de la circulation, retrouvées quelques jours plus tard découpées en petits cubes et emballés dans des papiers alu à l’effigie de la marque Apéricube. Une très mauvaise publicité pour le fabricant de fromage qui n’a pas tardé à réagir en publiant un démenti via conférence de presse et assurant qu’aucun « Apéricube humain », hormis à l’épicerie de Tronchon (62), n’a été mis en vente dans les rayons. Une déclaration sans doute inutile puisque depuis le début de la semaine les ventes d’Apéricube ont littéralement chuté, les consommateurs préférant se rabbattre sur des produits plus sûr comme le saucisson Justin Bridoux ou les Knacki Balls.

L’épicier disculpé

La Gendarmerie avait d’abord soupçonné l’épicier chez qui les apéricubes avaient été retrouvé dans les rayons, mais celui-ci a été rapidement disculpé.

Rebondissement hier pourtant avec la découverte de 3 tonnes d’Apéricubes chez Mr Poliçon, curé de la paroisse, dans la cour de son presbytère. Le père Poliçon est en ce moment entre les mains des gendarmes, mais aucun élément n’a pu pour l’instant filtrer de l’interrogatoire. Il semblerait simplement pour l’heure que le curé soit un fervent adepte des Apéricubes ce qui en expliquerait la quantité incroyable présente à son domicile, mais sans plus de relation de cause à effet avec les meurtres. Ceci étant dit, on peut tout de même se poser déjà de nombreuses questions à propos du curé et notre enquêteur, Jean Revello, n’a pas hésité à mener parallèlement à la Gendarmerie son enquête.

Un penchant marqué pour les vieilles femmes

Au dire des voisins, il semblerait que le curé n’ait pas été uniquement un adorateur de fromages en cube. En effet, nombre d’entre eux n’ont pas hésité à nous affirmer son penchant marqué également pour les femmes âgées. Gérontophilie ?

En tout cas, Mme X, 79 ans, suiveuse assidue des prêches du curé Poliçon, nous a avoué que Monsieur le Curé, lui aurait fait à plusieurs reprises des propositions indécentes. Outrée et choquée, elle a toujours préféré ne jamais en parler à ses voisins par peur des raillerie et à sa famille et a préféré ne plus fréquenter les rangs de l’église. Toujours est-il que les faits sont là. Le Curé Poliçon aurait à plusieurs reprises tenté d’abuser sexuellement de Mme X. Bien sûr, ces propos sont à prendre avec des pincettes, cette dernière souffrant de la maladie d’Alzeihmer, mais s’ils se trouvaient confirmés, alors ce serait très grave.

Nous continuons notre enquête. N’hésitez pas à nous suivre sur Twitter pour rester au courant en direct !

Publicités

A propos Olivier Sauvage

Entrepreneur, blogueur, mes pensées n'engagent que moi
Cet article, publié dans Faits divers, Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s