Il s’enrichit sur le dos des djihadistes

profiteurdeguerredjihad

Ibn Al Azoud ne connaît pas la crise. Au contraire ! Toujours à l’affut d’un bon coup à jouer, de quelques sous à gagner, Ibn possède un véritable sens des affaires, même dans les pires situations. C’est ainsi qu’il est devenu fournisseur officiel de masses pour le groupe islamiste Daesh (lire sur le Figaro : Daech met en avant les massacres culturels)

« Je suis peut-être un profiteur de guerre, affirme le marchand, mais ce n’est pas moi qui casse des vieilles merdes impies« .

Mais le marchand ne fait pas l’unanimité. Certains, chez Daech, s’offusquent de ce qu’on puisse tirer profit d’un combat religieux et voudrait que les fonds soient reversés aux veuves et aux orphelins de guerre (si ils ont prouvé leur pureté auparavant). D’autres trouvent au contraire normal que chacun tire profit du Djihad, à sa manière et approuvent le sens de l’à propos du marchand.

Le débat reste ouvert !

Publicités

A propos Olivier Sauvage

Entrepreneur, blogueur, mes pensées n'engagent que moi
Cet article, publié dans économie, Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s