Pourquoi nous habillons-nous si mal quand nous sommes en vacances ?

Gens en vacances

Croquis du matin, au café. A cette heure de la journée, et dans cet endroit là, on échappe encore au pire

Voilà, c’est les vacances. Tout le monde est parti à la mer, à la montagne, à la campagne pour se changer les idées et recharger les batteries pour la rentrée. Et c’est vraiment passionnant de regarder tous ces gens, d’habitude habillés convenablement, vêtus pour on ne sait quelle raison, de short, de tongs, de maillot de bain, de marcel, et de toutes sortes de tenues qu’on oserait jamais mettre en ville et pourtant dans lesquelles tout le monde semble se sentir si à l’aise.

Evidemment, ça ne serait pas possible de s’habiller comme ça dans la vie quotidienne. Essayez de vous pointer en maillot de bain, un tshirt noué sur le ventre avec une vieille paire d’espadrilles au pieds, lundi prochain au bureau et vous verrez comment vous serez reçu !

Marcel

Il n’y a pas que la façon de s’habiller qui ne va pas. Il y a aussi les poses alanguies du genre, je suis cool, c’est les vacances, je peux me tenir n’importe comment.

Pêcheur

La pêche devrait aussi s’accompagner de l’art de s’habiller

Le vacancier, qui est donc un homme ou une femme normale en dehors des vacances, est donc cette personne qui dès qu’elle a quitté son habitat naturel se retrouve dans les tenues les plus démunies et dépareillées qui soient. Et cela, je l’affirme, au mépris des plus élémentaires règles de l’élégance, voire même de la décence. Et que je me ballade les seins à l’air sur la plage. Et que je te mette un t-shirt avec un moule-bite ! Et que je déambule torse-poil au supermarché (ou en peignoir comme j’ai pu voir le faire une vieille dame ce matin). C’est totalement n’importe quoi !

Mais quel est donc ce besoin, que je sens chez mes contemporains en vacances, d’abandonner toute forme de d’estime de soi en se parant des pires oripeaux que les industriels de l’habillement nous vendent à l’orée de l’été ? N’y a-t-il donc pas moyen de garder un minimum de style tout en étant cool, relax, voire détendu du gland (ou du clito, cela dépend de votre sexe) ?

Je pose sérieusement la question et je vous invite, en regardant mes croquis, à y réfléchir et à prendre les décisions qui s’imposent la prochaine fois que vous prendrez des congés.

Short trop large, chemisette froissé. Ce n'est pas parce que vous prenez un demi en terrasse que vous devez vous laisser aller à n'importe quelle excentricité !

Short trop large, chemisette froissé. Ce n’est pas parce que vous prenez un demi en terrasse que vous devez vous laisser aller à n’importe quelle excentricité ! (et je ne parle pas du marcel, au premier plan)

Publicités

A propos Abstract Specis

Sketches, drawings, etc.
Cet article, publié dans Croquis/photos, Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s