Derniers jours en Bavière

Vue de la plaine de l'Oberpfalz depuis le Rauhe Kulm

Vue de la plaine de l’Oberpfalz depuis le Rauhe Kulm, le seul volcan à l’horizon que j’ai pu trouver en Bavière

Me voilà déjà de retour dans le tumulte de la vie quotidienne après quelques jours passés en Bavière.

Comment décrire ce pays qui me tient tant à coeur ? Vu de France, il n’est souvent qu’un ramassis de clichés où l’on voit des bavarois en culotte de peau se claquer les cuisses en buvant de la bière et des bavaroises en robes de Heidi avec des poitrines de vaches laitières et des tresses blondes jusque parterre 🙂

Alors que la Bavière, c’est tout autre chose. Et de mémoire, c’est un des plus beau pays d’Europe. Riche, verdoyant. Avec des kilomètres de forêts de sapins et de pins dans lesquels aime se perdre mon imagination. Si vraiment, vous n’avez rien à faire l’été prochain, allez-y ! Prenez une chambre dans une de ces grandes maisons à colombages dans la petite ville de Pottenstein, dans la forêt franconienne, mettez votre tenue de randonneur et partez à la découverte de la nature. Vous ne serez franchement pas déçu.

Maisons à colombages dans la petite ville de Pottenstein. On se croirait dans un village de poupée.

Maisons à colombages dans la petite ville de Pottenstein. On se croirait dans un village de poupée.

 

Plage du Russweiher à Eschenbach dans l'Oberpfalz. Vous pourriez y passer des heures tranquillement en ne pensant à rien, à l'écart de la foule

Plage du Russweiher à Eschenbach dans l’Oberpfalz. Vous pourriez y passer des heures…

Bon, ok, difficile de ne pas parler de Lederhose (culotte de peau) et de Dirndle (robe de Heidi). On en trouve à tous les coins de rues. Etonnamment, ces oripeaux traditionnels sont revenus fortement à la mode ces dernières années (dixit ma cousine allemande)

Bon, ok, difficile de ne pas parler de Lederhose (culotte de peau) et de Dirndle (robe de Heidi). On en trouve à tous les coins de rues. Etonnamment, ces oripeaux traditionnels sont revenus fortement à la mode ces dernières années (dixit ma cousine allemande)

Les allemands ont le sens du détail et transforment tout ce qu'il touche en objet de décoration. Moi, j'aime bien, c'est "choli" (accent allemand)

Les allemands ont le sens du détail et transforment tout ce qu’il touche en objet de décoration. Moi, j’aime bien, c’est « choli » (accent allemand)

On dirait un décor de train miniature, non ? (ici, vue de la vallée depuis le château de Pottenstein)

On dirait un décor de train miniature, non ? (ici, vue de la vallée depuis le château de Pottenstein)

Le lac Russweiher près de la ville d'Eschenbach

 

Publicités

A propos Olivier Sauvage

Entrepreneur, blogueur, mes pensées n'engagent que moi
Cet article, publié dans Croquis/photos, Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s