Stop à la GAFA dépendance !

Je suis européen, j’ai toujours cru en l’Europe, et j’y crois encore. Je crois à une communauté qui soit différente de la communauté nord américaine, avec des valeurs différentes propres à notre continent.

Mais pour moi, qui travaille dans le web, je suis confronté tous les jours à l’ultra-domination américaine. Tous les jours j’utilise des services et des produits de sociétés qui, c’est de notoriété publique, échappent à la taxation européenne.

Et je vous avoue que ça me scandalise, moi, petit entrepreneur, qui doit payer chaque trimestre des charges, chaque mois la TVA, et tout un tas d’autres taxes étranges et inconnues, et cela sans espoir aucun, d’avoir le temps de faire des montages fiscaux pour diminuer mon taux d’imposition.

Alors peu à peu, je décide, dans la mesure du possible de boycotter les sociétés américaines, quand elles ne fournissent pas un meilleur service que les sociétés françaises ou européennes.

Voilà où j’en suis :

  • Google : j’utilise Qwant depuis plus d’un an et j’en suis parfaitement satisfait. Je serai très heureux où il sera par défaut accessible via mon iPhone.
  • Google Map : j’ai renoué avec Mappy que j’ai redécouvert il y a quelques mois et qui me rend les mêmes services
  • Amazon : je commande désormais sur Cdiscount à titre perso et sur Lyreco (ou autres) à titre pro

Cette liste n’est pas exhaustive et il y a aussi des domaines où, pour l’instant, les choix sont très limités. Par exemple, j’utilise du matériel Apple, car je n’en vois pas de meilleur à l’heure actuelle. Mais, j’avoue que je suis tenté de laisser tomber mon iPhone pour un Samsung, du moment qu’il ne m’explose pas à la figure 😉

Pour les réseaux sociaux, malheureusement, je trouve pour l’heure impossible de s’extirper de Facebook, LinkedIn et Twitter. A mon avis, il n’y a pas beaucoup d’espoir de ce côté là…

« Préférence nationale », me direz-vous ? C’est vrai que j’essaie de privilégier les entreprises françaises, en espérant que leur taxation retombera dans les services publiques français. Mais plus globalement, ma position est de préférer de manière générale les entreprises européennes aux extra-européennes.

Et vous ? Où en êtes-vous de votre GAFA-dependance ?

Publicités

Uper Pop ou les taxis ? Comment choisir ?

Bienvenue en France, monsieur !
Avant, y avait pas de GPS, pas d’Uber, etc…! Et comme disait ma grand-mère : « c’était mieux avant » !

Bon voilà qu’Uber Pop est interdit. En France, on n’y va pas par quatre chemins. Et on n’a pas peur des américains. Tu ne respectes pas la loi, hop, on t’interdit, hein ! Et c’est pas du tout sous la pression des taxis qui commençaient à montrer un petit peu trop les crocs qu’on agit. Non, chez nous, on n’est pas comme ça, on ne laisse pas traîner les problèmes pendant des mois pour ensuite trancher dans la précipitation en espérant que ça tiendra jusqu’à la prochaine crise.

Faut dire aussi que Uber Pop l’avait bien cherché. En proposant un service moins cher, plus efficace et plus agréable que les taxis, il mettait un peu le doigt dans l’engrenage. Taxi, monsieur, c’est un métier ! Ca se paye ! (cher) et ça se mérite. Faut pas déconner quand même. Attendre moins d’une minute pour avoir un chauffeur ? Et pourquoi pas mettre des bouteilles d’eau à disposition dans les taxis ?! Non, un taxi, ça doit s’attendre. Et puis, si vous n’êtes pas content, c’est déjà 3 ou 4 euros rien que pour la prise en charge. Ça vous fera les pieds (que vous pourrez utiliser pour vous rendre à votre destination, d’ailleurs, si ça ne vous plait vraiment pas).

Au moins, avant Uber Pop, on savait à quoi s’attendre. Des types pas polis, chers et un poil malhonnêtes, mais ça faisait partie du charme à la française qui a d’ailleurs donné l’idée à Travis Kalanick d’inventer Uber Pop (lire la fin de « L’homme qui veut tuer l’industrie du taxi« ), un truc à l’américaine où les chauffeurs seraient polis, à l’heure et pas chers (entre nous, c’est n’importe quoi, vraiment !). Comme quoi, sans eux, il n’y aurait jamais eu Uber. Alors, c’est qui les meilleurs ? C’est encore les français  ! Cocorico !

Mais Uber Pop, quand même, c’est la modernité. Imaginez ! Des salariés pas salariés. Une entreprise qui ne paie pas de charges sociales ni d’impôts en France. Un service illégal dans tout plein de pays rétrogrades comme le notre. C’est quelques types au fin fond d’un immeuble de la Silicon Valley, armés de centaines d’avocats, qui se font des couilles en or, sans avoir rien inventé ou presque. Le futur, quoi ! L’enrichissement en apauvrissant tout le monde. Il fallait y penser ! (Quoique je crois que déjà pas mal de monde y avait pensé avant). Seulement, chez Uber, on le fait en douceur, avec la classe, de la technologie qui fait cool (car ce qui est cool excuse tout ou presque), en inventant des trucs pas croyables comme l’économie collaborative ou partagée. On se croirait presque au temps de l’URSS tellement c’est collaboratif. Et puis, Uber, c’est rien comparé au futur du futur. Les taxis peuvent bien gueuler, de toute façon, dans 5 ans, il n’y en aura plus un seul puisqu’ils seront tous remplacés par des robots taxis (ah et puis les chauffeurs d’Uber Pop aussi, tiens ! Vous savez, « ces gentils pauvres français d’immigration récente qui habitent dans des cités et qui sont tellement méchamment rejetés par la société française, mais que cette grande multinationale américaine si philantrope sauve de la drogue et de la misère. Et aussi du chômage en en mettant d’autres au chômage. »). Ah non oui, le futur est beau. Merci monsieur Uber. Franchement, on aurait tort de s’en passer.

Donc voilà, vous avez compris. Uber, c’est l’avenir, mais c’est pas super cool pour tout le monde. Les taxis, c’est le passé et la tradition, mais avec un petit goût de renfermé et de moisi. Entre les deux, à vous de choisir. L’avenir de la France en dépend, souvenez-vous en !

My Top Five Resolutions for 2014

Strip found on wumo.com. Click on the image to see the original.

2014 is here and after having drank and eaten like a pig, it’s time to take good resolutions so you can make your absolutely exciting life a little bit longer every year without being an unhealthy dude with a life expectancy short as burned match. Here are mine. Don’t hesitate to share yours so we can all share our burden here.

Resolution 1

Stop sticking my bogies under my desk until I get them back assembled, metamorphosed and offered by my angrily cleaning woman as an advent candlestick at the end of the year

Resolution 2

Don’t drive the wrong way on the highway after missing the exit. I know it’s bad and can scare other drivers, but you must admit sometimes it’s easier to make a u turn on the highway than driving 40km to get to the next exit. Anyway, I promise, I won’t do it again.

Resolution 3

Clean up the toilet bowl after having shitted and make it look as the WWI stinking trench. I don’t know why, I never thought of using the toilet brush, but now my wife has told me, I promise I will.

Resolution 4

Stop mowing the lawn at night when I can’t get no sleep and I’m boring myself. I don’t why, my neighbours don’t appreciate it much.

Resolution 5

Don’t watch porn websites on my son’s ipad and forget to use the stealth mode. It will prevent my wife to find sexual explicit scenes as she just want to watch the weather forecasts. Every time resulting in a heavy punishment of my son, for I’m such a coward I don’t want to tell her the truth about my highly perverted habit.